Sasuke Inari Shrine

Version française à la suite de l’anglaise
Kamakura, just over an hour from Tokyo is a fairly classic tourist destination for those interested in traditional Japan. You can see many temples and an imposing daibutsu (Buddha statue).
As usual, this is not one of the main temples that you will easily find on a tour guide I want to talk to you about, but rather a hidden temple, difficult to access, but more mystical: the temple Sasuke Inari Kitsune.

Like the Gotokuji Temple, it was built out of gratitude: Yoritomo Minamoto, who was then in exile on the island of Hirugakojima, received in a dream the strategic advice of a fox god (Inari, with the help of his messenger the kitsune). He built an army and defeated the Taira clan, which enabled him to establish the Kamakura shogunate.
He raised the Sasuke Inari Jinja to the glory of this fox god as a sign of gratitude.
It is located in the forest and requires real skills in hiking to get to it. The entrance is marked by the red tori (doors) that are always found in the temples dedicated to the fox gods.
You will find many porcelain kitsune statues strewn everywhere. The rather gloomy atmosphere is very different from the Gotokuji temple, it surely depends on the very nature of the deity: while the maneki neko by essence are welcoming deities who bring good fortune, the kitsune are more ambivalent.
A divinity of the fertility and the prevention of the dangers, the kitsune are not always benevolent, sometimes kami (divinites), sometimes yokai (demons) who can decide to bewitch you.
I would advise against going if your astrological sign is rabbit.

Version française

Kamakura, à un peu plus d’une heure de Tokyo est une destination touristique assez classique pour ceux étant intéressés par le Japon traditionnel. Vous pouvez y voir de nombreux temples ainsi qu’un imposant daibutsu (statue de bouddha).
Comme d’habitude, ce n’est pas d’un des temples principaux, présent sur tous les guides touristiques dont je veux vous parler, mais plutôt d’un temple caché, difficile d’accès, un des plus mystiques : le temple Sasuke Inari Kitsune.

Comme le temple du Gotokuji, il a été construit par gratitude : Yoritomo Minamoto, qui était alors en exile sur l’île d’Hirugakojima reçut en rêve les conseils stratégiques d’un dieu renard (Inari, a l’aide de son messager le Kitsune). Il monta ainsi une armée et défit le clan Taira, ce qui lui permit d’établir le shogunat de Kamakura.
Il éleva le Sasuke Inari Jinja à la gloire de ce dieu renard en signe de remerciement.

Le temple se situe en pleine forêt et demande de réelles compétences en randonnée pour y avoir accès. L’entrée est marquée par les torii rouges (portes) que l’on trouve toujours dans les temples dédiés aux Dieux renards.
Vous y trouverez de nombreuses statues de kitsune en porcelaine eparpillées partout. L’ambiance assez lugubre y est très différente du temple de Gotokuji, cela tient surement a la nature même de la divinité : alors que les maneki neko par essence sont des divinités accueillantes qui apportent la bonne fortune, les kitsune sont plus ambivalents.
Divinité de la fertilité et de la prévention des dangers, les kitsune ne sont pas toujours bienveillants, tantôt kami (divinités), tantôt yokai (démons) qui peuvent décider de vous ensorceler.

Je déconseille d’y aller si votre signe astrologique est lapin.

Leave a comment