Shitsurei shimasu : favorite Japanese word of the month

Version française après l’anglaise.

This month, we explore a word that shows to what extent the Japanese  care about the people around them: 失礼します(shitsurei shimasu)

As usual, let’s first take a look at the composition of the word:

: shitsu means « without », « loss » …
: rei means « politeness », « gratitude »
します: shimasu means « to do »
Shitsurei shimasu is used when you have done something rude (use it in the past: shitsurei shimashita) or when you are about to like pushing people around you in the subway to get you out of the wagon.
What is very interesting  about this word is the variety of situations in which it is used, let’s check the spectrum of what is considered impolite in Japan:

– you enter a room (so you apologize for entering the space that others use, and you  apologize in advance for the inconvenience you might create)
– you hang up the phone after a conversation (sorry to interrupt)
– you leave earlier than your colleagues (saki ni shitsurei itashimasu = excuse me to leave earlier, more polite version)
you drop something
you are a hairdresser and you are getting ready to cut your client’s hair (= touch it, enter his personal space)
the expression can also be used in reverse, if you undergo an impoliteness you can throw a « shitsurei !! » to the guy who told you that you’ve put on weight.

To summarize, I think that everything in your actions that disturbs, or could disturb, the course of the river of life of those around you in one way or another is considered shitsurei, especially the intrusion into the personal   space of others.
Japan is a small country   with a gigantic population, in order to accommodate everyone the cities extend to the maximum height and width, artificial islands have even been created to gain more ground. In order to guarantee the harmony and fluidity of the flow of traffic, the Japanese population has learned to be « small » and quiet.
I was very surprised the first time that I walked the renown « scramble crossing » of Shibuya because even though the human tide was heading towards me no one bumped into me, also it was calm despite the impressive number passersby.
It is also very surprising in the metro, how quiet it is: to call or to speak loudly with your neighbor or to eat / drink is considered very shitsurei.
If you do something shitsurei, chances are that no one will tell you off since you are a stranger, though you should know you are being judged 🙂
Good luck !

Version française

Ce mois-ci, nous explorons un mot qui témoigne bien du soin que les japonais prennent des gens autour d’eux : 失礼します (shitsurei shimasu)

Comme d’habitude, regardons d’abord la composition du mot :
失 : shitsu signifie « sans », « perte »…
礼 : rei signifie « politesse », « gratitude »
します : shimasu signifie « faire »

Shitsurei shimasu s’emploie quand vous avez fait quelque chose d’impoli (s’emploi alors au passé : shitsurei shimashita) ou quand vous vous apprêtez à le faire, comme pousser les gens autour de vous dans le métro pour vous extraire du wagon.

Ce qui est très intéressant de noter à propos de ce mot est la variété des situations dans lesquelles il s’emploie, c’est alors qu’on commence à peine à percevoir ce qui est considéré comme impoli au Japon :

  • vous entrez dans une salle (vous vous excusez donc de pénétrer dans l’espace que d’autres utilisent, et vous vous excusez par avance du dérangement que vous pourriez occasionner ).
  • vous raccrochez le téléphone après une conversation (pardon d’interrompre).
  • vous partez plus tôt que vos collègues (osaki ni shitsurei itashimasu = excusez moi de partir plus tôt, version plus polie).
  • vous faites tomber quelque chose.
  • vous êtes coiffeur et vous vous apprêtez à couper les cheveux de votre client (=le toucher, entrer dans son espace personnel).
  • l’expression peut également s’utiliser à l’inverse, si vous subissez une impolitesse vous pouvez jeter un « shitsurei !! » au goujat qui vous a dit que vous avez pris du poids, ce qui se dit assez facilement au Japon.

Pour résumer, je pense que tout ce qui dans vos actions trouble, ou pourait troubler le cours du fleuve de la vie des personnes qui vous entourent d’une façon ou d’une autre est considéré comme shitsurei, particulièrement l’intrusion dans l’espace d’autrui.
Le Japon est un pays restreint en superficie avec une population gigantesque. Afin de loger tout le monde, les villes s’étendent au maximum en hauteur et en largeur, des îles artificielles ont même été crées pour gagner plus de terrain. Afin de garantir l’harmonie et la fluidité des flux de circulation, la population japonaise a appris à se faire  »petite » et silencieuse.
Ainsi j’ai été très surprise la première fois que j’ai emprunté le fameux « scramble crossing » de Shibuya , alors qu’une marée humaine se dirigeait vers moi, personne ne m’est rentré dedans, l’ambiance  était très calme    malgré le nombre impressionnant de passants.

Il y a peu de chances qu’en tant qu’étranger on vous dise quoi que ce soit, même si vous êtes impoli. Par contre sachez que vous êtes impitoyablement jugés 🙂

Bon courage.

calligraphy : Moo Toshio

 

 

Leave a comment